Actualité

  • Congratulation

    We hope you'll do the right things at the right moment.

    Obama

     

    Au fait, comment s'appelait encore le type qui était président juste avant lui ?

     

  • Le cerf ne l'est pas mais la Belgique est aux abois.

    Belgique aux abois


     

    Eh voilà, on recommence. Pour combien de temps ? Le Roi réfléchit toujours.

    A quoi ? A quoi peut bien penser un Roi qui n'a pas de pouvoir ? Que c'est une sale affaire de plus à assumer alors qu'il avait un travail très important à accomplir. On le bloque, le pauvre dans l'une des seules choses ingrates qu'il ait encore à faire : le discours de fin d'année. Et tous ces gens qui rentrent dans Son Palais à Lui, ça fait désordre, non.

    Même plus le temps de jouer au bilboquet ni d'aller sur facebook.

    Mais qui donc a eu l'idée de refiler cette Belgique aux Saxe Cobourg Gotha ?

    Et s'il devait partir, que faire, sans sa petite donation ? C'est pas avec sa petite villa de Grasse, son petit domaine de Ciergnon et quelques petites bicoques à gauche et à droite qu'ils vont pouvoir payer des nouveaux chapeaux à Faby !

    Et puis, toute la descendence que les jeunes font à tour de bi.. euh, de bras, vous croyez que les allocations familiales vont suffire ?

    Nous, on a l'indécence de parler de nos SDF, de nos pauvres, de nos minimexés, des filles que les pères ne veulent pas reconnaître....

    Vous comprenez pourquoi notre bon Albert II réfléchit. Faut absolument trouver un moyen de garder tout ça.

    Et tant pis si ce sont les mêmes à la tête, mis dans un autre sens. Ce sera toujours un sursis de quelques mois !

    Et puis, il n'y en a pas d'autres. Ils s'accrochent tous au pouvoir comme un morpion à un poil de cul...