• A se rappeler le plus souvent possible :

    •  Au diable les chiffres superflus...
    •  Y compris âge, poids et taille.
    •  Laissez les médecins s'en préoccuper.
    •  C'est à ça que vous les payez.
    •  
    •  Ne gardez que vos amis joyeux
    •  Les râleurs vous dépriment. Et les râleuses plus encore...
    •  
    •  Continuez à apprendre:
    •  Apprenez toujours plus sur les ordinateurs, la musique, l’histoire, qu'importe.
    •  Ne laissez jamais votre cerveau au repos.
    •  'Un esprit vacant est l'atelier du diable.'
    •  Le diable ? Alzheimer!
    •  
    • Appréciez les choses simples.
    •  
    • Riez souvent, longtemps et fort. Riez jusqu'à avoir le souffle coupé.
    • Et si vous avez des amis qui vous font rire,
    • Passez des heures avec eux.
    •  
    • En cas de larmes :
    • Souffrez, faites votre deuil et avancez.
    • La seule personne qui est avec vous pour la vie, c'est vous.
    • VIVEZ pendant que vous êtes en vie!
    •  
    • Entourez-vous de ce que vous aimez :
    • Que ce soit famille, animaux domestiques, souvenirs, musique, plantes, livres, peu importe.
    • Votre maison est votre refuge.
    •  
    • Chérissez votre santé.
    • Si elle est bonne, préservez-la,
    • Si elle est instable, améliorez-la,
    • Si cela dépasse vos forces, trouvez de l'aide.
    •  
    • Ne fréquentez pas les endroits où vous vous sentez mal,
    • Faites plutôt les magasins, partez à l'étranger, mais nulle part où vous vous sentez coupable.
    •  
    • La vie est un don, profitez-en ! Et faites-en profiter votre entourage.

     

  • Mon coup de gueule du lendemain.

    Manifestement,  ILS ont oublié les Z'ombres à Mont-Dison.

    Nombre de personnes qui me juraient mordicus se réjouir de venir nous voir en concert "pour une fois que vous êtes dans la région" se sont désistées, certaines pour de vraies raisons, mais d'autres avec des excuses bidon.

    Et la plupart, sans excuses. Des "proches" comme on dit.

    Bon, la nature humaine est ainsi faite. Et les gens ne s'émerveillent plus de rien, ne participent plus à rien, tout en promettant tout. Paroles, paroles, paroles...

    Il est plus facile et moins coûteux, le samedi soir de bouffer un chips ouune saucisse Zwan devant sa sacro-sainte télévision en regardant les mêmes émissions à la con à longueur d'année.

    Pareil pour "l'organisateur " qui devait amener plein de copains. Plein, ce fut 5 ou 6!

    Enfin, le public présent a passé une bonne soirée, et c'est le principal et nous avons joué comme si la salle était pleine et la réaction du public était très enthousiasmante.

    Quinze jours avant,  "Légendes" , fantastique groupe de soul et RnB  avec 12 musiciens, une sono impeccable et mon ami René Demez au chant qui est digne d'un pro, avait attiré 40 personnes !

    Allez essayer d'organiser quelque chose après cela et restez motivé !

    Bon, j'arrête, j'ai pas envie de me gâcher mon dimanche, il est déjà 14 Heures.

    Bonne TV à tous...

  • Pas que, Pas queue, Pâques, Parce que

    Vous n'avez pas oublié ?

    Ben oui, c'est demain ! The big dancing floor, la grande soirée dansante, la grande Fiesta de bailar !  Con (c'est pas une insulte, c'est du Castillan) " Los Hombres" , Les Z'Ombres.

    Pas de panique, nous ne jouons pas que du Shadows !

    La preuve : à notre répertoire :

    Etoile des neiges (Non, là, je rigole)

    Bon sérieux maintenant :

    Don't be cruel

    Nadine

    Modèle Zomps

    A whiter shade of pale

    That's all right Mamma

    Proud Mary

    Sitting on the dock of the bay (of the Vesdre)

    Tu n'es plus là ! (Blue Bayou)

    Sur la route de mon fils$

    Twissss à Sintropé....-

    T'as d'jà vu la pluie, toi ? (Have you ever seen the rain ? Ti ?)

    Et plein des autes pour dancer !!!

    Alors, venez tous

     

    Et qu'on s'amuse !!!

  • J'embrasse pas.

    J'avais posté ce mot sur le blog des Z'ombres mais je ne veux pas chatouiller des susceptibilités donc je le transfère ici car ça reste bien sûr mon sentiment. Des bisous pour mes enfants, des parents, des amis très chers qu'on a plus vu depuis longtemps, et des fiancées, bien sûr... mais plus détaillés. (Je me tais)

     

    Je ne sais pas pourquoi mais depuis 10/15 ans peut-être, les artistes et notamment les musiciens, puisque c'est le domaine que je fréquente, ont pris l'habitude de se faire la bise chaque fois qu'ils se rencontrent. On arrive à une répétition, smack smack. On se croise dans la rue, smack smack. On va à un concert et on croise un musico qu'on connaît, smack smack. Je ne sais pas comment est née cette habitude, mais elle ne me m'agrée pas. Non, je n'y trouve pas une connotation équivoque à nos préférences physiques, pas plus que je ne la considère comme une faiblesse de notre ego masculin (surdimensionné, rajouteraient certaines dames) Simplement, je trouve qu'embrasser (appelons les choses par leurs noms) doit être un geste volontaire réfléchi et destiné à marquer une différence. Ce qui n'enlève rien à l'estime que l'on peut avoir envers un artiste, mais pourquoi l'embrasser juste parce qu'on le fréquente ? Pourquoi ne pas embrasser le facteur, l'agent de quartier, la caissière du super-marché ? Mieux vaut une bonne poignée de main. Et puis quoi de plus agréable qu'une joue féminine bien fraîche et douce. Plutôt qu'une joue rapeuse et une haleine d'ail ? Collègues, vous m'avez compris ?