• Noel Joyeux ?

    C'est un souhait que je fais à tout qui me lira.

    Mais voilà quelques années que je ne considère pas Nowel comme une période particulièrement joyeuse.

    Les chrétiens me rétorqueront que la naissance de Jésus est un événement heureux. Pour eux, oui, d'accord. Mais je suis agnostique. 

    "L'agnosticisme est la seule démarche possible pour l'homme sain : impossibilité d'affirmer ou d'infirmer l'existence de Dieu. Le reste n'est que poésie."

    En conséquence, l'existence de Dieu ne peut être prouvée. Je n'en respecte pas moins les gens qui croivent. (J'ai entendu croivent deux fois cette semaine à la télévision dont une fois par une journaliste ! Nouveau verbe ? Croiver ?)

    Et si Jésus a bel et bien existé, en tant qu'homme vénéré depuis, le premier évangile a été écrit 40 ans après sa mort par un Saint qui ne l'a pas connu personnellement.

    C'était en quelque sorte le premier "média". Or, on sait de quoi les médias sont capables...

    Mais bref, Nowel est pour moi la période où j'ai le plus de frais généraux. Il faut y ajouter les cadeaux et les réceptions. Ce n'est pas un reproche, juste une constatation. Elle est valable pour tout le monde mais elle affecte plus encore les personnes qui n'ont que de petits moyens.

    Cette période me laisse aussi un peu nostalgique des bons moments du passé, des gens disparus autour de nous. Et plus on avance, plus il y en a ! D'autant plus qu'on vous passe à longueur de journée des airs d'antan qui vous les rappelent.

    Et puis, cette année 2008 particulièrement difficile où la crise nous incite et nous oblige à réfréner nos envies, ou nos politiques se révèlent tous plus incompétents les uns que les autres, ou la violence n'a fait que s'accroître, ben, cette année j'ai envie qu'elle soit terminée et qu'on la mette aux oubliettes.

    Comme, malgré tout, je ne suis pas en général quelqu'un de morose, je suis persuadé, entouré de mes enfants et petit-enfants que j'adore, que 2009 sera une année fantastique : l'économie va faire un bon spectaculaire en avant, les Flamands vont venir embrasser les Wallons, le chômage va régresser. Nous allons trouver notre Barack pour remplacer nos Baraquîs, Michel D. ne boira plus que du jus d'orange, les Z'ombres auront 3 contrats par mois, tous les divorcés se remarieront (là, c'est peut-être un peu trop...)  etc... etc...

    La panacée, quoi.

    Mais je ne faillirai pas à la tradition : Noyeux Joel !

    Juju et Emma


    Ne sont-elles pas mignonnes mes "petites filles " ?

  • Notre Bébert est un grand comique !

    Mon post précédent était un tantinet sarcastique, trait qui me caractérise généralement assez bien.

    Mais je n'aurais jamais pensé que notre bon (facultatif) Roi manquerait à ce point d'imagination. Quoique...

    Nommer Wilfried Martens  Explorateur pour trouver un nouvel Exploiteur ! C'est passer de la Démocratie à la Gérontocratie, comme au bon vieux temps de l'URSS. Il aurait pu faire pire, c'est vrai. Prendre Léo Tindemans ou Théo Lefèbvre. Attendez, on me souffle qu'il ne vit plus ? Ouf !

    Et pourquoi ne pas prendre, comme conseiller extérieur : N. Mandela, M. Thatcher, G. Bush père, aussi. De quoi Casser la Barack Au Bas Mot !

    Non franchement, choisir Martens pour ce poste, alors qu'il a pourfendu la Wallonie pour glorifier la Flandre, c'est comme si on demandait à Marc Lévy de devenir futur académicien, ou à Lio d'être membre d'un jury d'un concours de chant ! Comment ? On l'a fait ? Alors, c'est vrai que tout est possible !

    Franchement, d'aucuns diront que notre Bébert n'a pas d'humour ? Allons donc... C'est médire.

    jour

     

  • Le cerf ne l'est pas mais la Belgique est aux abois.

    Belgique aux abois


     

    Eh voilà, on recommence. Pour combien de temps ? Le Roi réfléchit toujours.

    A quoi ? A quoi peut bien penser un Roi qui n'a pas de pouvoir ? Que c'est une sale affaire de plus à assumer alors qu'il avait un travail très important à accomplir. On le bloque, le pauvre dans l'une des seules choses ingrates qu'il ait encore à faire : le discours de fin d'année. Et tous ces gens qui rentrent dans Son Palais à Lui, ça fait désordre, non.

    Même plus le temps de jouer au bilboquet ni d'aller sur facebook.

    Mais qui donc a eu l'idée de refiler cette Belgique aux Saxe Cobourg Gotha ?

    Et s'il devait partir, que faire, sans sa petite donation ? C'est pas avec sa petite villa de Grasse, son petit domaine de Ciergnon et quelques petites bicoques à gauche et à droite qu'ils vont pouvoir payer des nouveaux chapeaux à Faby !

    Et puis, toute la descendence que les jeunes font à tour de bi.. euh, de bras, vous croyez que les allocations familiales vont suffire ?

    Nous, on a l'indécence de parler de nos SDF, de nos pauvres, de nos minimexés, des filles que les pères ne veulent pas reconnaître....

    Vous comprenez pourquoi notre bon Albert II réfléchit. Faut absolument trouver un moyen de garder tout ça.

    Et tant pis si ce sont les mêmes à la tête, mis dans un autre sens. Ce sera toujours un sursis de quelques mois !

    Et puis, il n'y en a pas d'autres. Ils s'accrochent tous au pouvoir comme un morpion à un poil de cul...

  • 7h30, un matin d'hiver

    Matin d'hiver