• Première neige

    Les premiers flocons couvrent Mazarinen. La campagne ici est  tellement calme  qu'en me concentrant assez, je pourrais entendre leur impact quand ils atteignent le sol.( Les gros seulement...)

    Tout cela est très romantique. Pour faire cliché parfait, ne manquent que le feu de bois, la jolie fille amoureuse de 25 ans sur la peau de mouton et... 35 ans de moins à mon palmarès vital. Le gros chat gris, je l'ai déjà. Temps propice à la lecture, quoique pour moi, tout moment l'est.

    Je viens de relire Légendes d'automne de Jim HARRISSON, merveilleux auteur Américain, dont je suis fan inconditionnel comme de beaucoup de ses contemporains. A part les classiques, j'ai difficile de finir un auteur Français actuel. Je les trouve trop nombrilistes et soucieux de "faire de la psychologie à tout prix". Cela n'engage que moi. Autre nouvelle, ma relation avec Inger est interrompue. Elle m'a annoncé avoir engagé un dialogue amoureux avec un nouveau Henri ! Je ne peux pas lui reprocher. Je l'appréciais comme " personne " mais je n'étais pas amoureux d'elle. L'ais-je jamais été ? Bien sûr, on a passé quelques bons moments ensemble. Cela faisait quand même dix ans ou plus qu'on se fréquentait. Plusieurs voyages aussi, dont l'Espagne, la France, Las Vegas, même. Mais voilà, je suis un drôle de zig. Je la trouvais trop conventionnelle. Pas un seul de ses cheveux n'avait bougé. Metro, boulot, dodo. Telle était la vie de Inger. Aux dernières nouvelles, son nouvel amoureux vit avec elle. Je n'aurais pas pu. Je lui souhaîte beaucoup de bonheur.Première neige à Mazarinen.jpg