• Facebook ou l'illusion de la gloire...

    Contrairement à certains esthètes purs et durs qui jurent mordicus que, vivants, ils n'utiliseront jamais FB, j'avoue que je le consulte mais l'utilise peu moi-même, si ce n'est pour l'orchestre, afin de faire connaître les dates et comptes-rendus de nos prestations. 

    Il faut reconnaître que ce média est judicieux, rapide et peu coûteux !

    Ce qui m'interpelle, par contre, c'est l'usage intensif qu'en font certains adeptes. Et là, on peut qualifier FB de "Temple du Narcissisme ". Je dirais même "Palais de l'Auto-satisfaction"

    Derrière un clavier, vous pouvez envoyer 100 photos de Vous et 25 articles vantant vos propres mérites sans craindre le ridicule (en direct). La quantité est d'ailleurs souvent proportionnelle à la vacuité des propos

    Je dis bien "en direct" car l'effet peut-être tout à fait pervers. En effet, si vous n'êtes pas vraiment ce que vous prétendez être ou que vous aimeriez qu'on pense que vous êtes (vous me suivez ?) la chute à plus ou moins longue échéance peut être très brutale ! Et là, on peut effacer mais FB se souviendra toujours de vous. Espérez surtout qu'une personne malintentionnée n'en fasse jamais usage, le monde est si méchant !